Yahoo Suche Web Suche

Suchergebnisse

  1. Suchergebnisse:
  1. Institut des hautes études cinématographiques. Die französische Filmhochschule Institut des Hautes Études Cinématographiques ( IDHEC) wurde Ende 1943 vom avantgardistischen Filmregisseur Marcel L’Herbier, dem Produzenten Pierre Gérin und dem Komponisten Yves Baudrier in Paris gegründet.

  2. L'institut comprend trois services: formation artistique et technique des créateurs des films, recherches par l’institution d’un centre expérimental pour les travaux pratiques et les films d’essai, et expansion de l’art cinématographique, par le biais de publications, conférences et projections.

  3. L'Institut des hautes études cinématographiques ( IDHEC; "Institute for Advanced Cinematographic Studies") is a French film school, founded during World War II under the leadership of Marcel L'Herbier who was its president from 1944 to 1969. IDHEC offered training for directors and producers, cameramen, sound technicians, editors ...

  4. 10. März 2022 · Institut des Hautes Etudes Cinématographiques [Das Lexikon der Filmbegriffe] Das Institut des Hautes Études Cinématographiques (IDHEC) war eine französische Filmhochschule, die 1943 vom Komponisten Yves Baudrier in Paris gegründet wurde, der dort von 1945 bis 1965 auch unterrichtete.

  5. www.femis.fr › -l-ecole-La Fémis

    L’École. Présentation Créée en 1986, La Fémis est une école publique placée sous la tutelle du Ministère de la Culture et de la Communication. Histoire La Fémis a pris en 1986 la suite de l’IDHEC (Institut Des Hautes Études Cinématographiques), fondé en 1944.

  6. L'institut comprend trois services: formation artistique et technique des créateurs des films, recherches par linstitution dun centre expérimental pour les travaux pratiques et les films d’essai, et expansion de l’art cinématographique, par le biais de publications, conférences et projections.

  7. Institut des hautes études cinématographiques (I.D.H.E.C.) Établissement d'enseignement supérieur, fondé en 1943, rattaché au ministère de la Culture et qui assurait essentiellement une formation de réalisateur. Ses activités ont été reprises en 1986 par la Fondation européenne des métiers de l'image et du son (F.E.M.I.S.).