Yahoo Suche Web Suche

Suchergebnisse

  1. Suchergebnisse:
  1. Philippe-Antoine Auguste d’Ornano, Comte de l’Empire, eigentlich Filippo Antonio Ornano (* 17. Januar 1784 in Ajaccio; † 13. Oktober 1863 in Vincennes ), war ein französischer General, Pair, Marschall von Frankreich und Gouverneur des Invalides .

  2. Philippe Antoine d'Ornano, Comte d'Ornano (17 January 1784 – 13 October 1863) was a French soldier and politician who fought in the French Revolutionary Wars and the Napoleonic Wars. He was made a Marshal of France in 1861. Early life. D'Ornano was born in Ajaccio, Corsica on January 17, 1784.

  3. Philippe Antoine d'Ornano, né le 17 janvier 1784 à Ajaccio et mort le 13 octobre 1863 à Paris, est un général et homme politique français, maréchal de France.

  4. Born: January 17, 1784. Place of Birth: Ajaccio, Corsica, France. Died: October 13, 1863. Place of Death: Paris, France. Arc de Triomphe: ORNANO on the east pillar. Pronunciation: A cousin of Napoleon Bonaparte, Philippe-Antoine Ornano first became an officer at the young age of 15 as a sous-lieutenant of the 9th Dragoons in 1799.

  5. L'arrière-petit-fils de Ludovico, Philippe Antoine d'Ornano (1784-1863), fils d'Isabelle Bonaparte, comte d'Ornano et de l'Empire en 1808, général de division en 1812, chambellan de l'Empereur en 1814, fut fait maréchal de France en 1861 par Napoléon III 2 . Personnalités. Branche ainée (éteinte)

  6. 7. Mai 2018 · Les dOrnano sont une ancienne famille d’origine Corse, qui, du XVIe au XXe siècle, a donné au pays trois maréchaux, des généraux, des officiers et un ministre. L’un des personnages les plus remarquables est le maréchal Philippe-Antoine dOrnano qui s’illustra sous les deux empires et la Restauration.

  7. 20. Nov. 2019 · Très investi dans la Fondation Sisley-dOrnano, créée en 2007 par l’entreprise Sisley qu’il préside, Philippe dOrnano revient sur les raisons de son engagement et les causes qui lui sont chères. « Ma famille a toujours été attachée à soutenir et défendre des causes qui lui tenaient à cœur ». Philippe d’Ornano ne dérogera pas à la règle.